la lettre que tu ne liras jamais



Elle en à mis du temps mais aujourd'hui elle à compris. C'est pas une bombe qu'elle à pris en pleine face mais carrément une mine anti personnelle. Comme à son habitude elle encaissera. Quand la colère fait place à l'indifférence c'est là que le point de non retour à été atteint. Elle croit que tout change mais seule elle, elle à changé "Elle" c'est moi...


Je vis un long combat jour après jours mais aujourd'hui j'ai compris, je ne me suis jamais battue contre la vie mais contre moi même...
Aujourd'hui je me suis donné le droit de penser que peut être j'avais trop essayer de te sauver, trop essayer de ne jamais te décevoir et de toujours te faire plaisir... J'ai passé presque tout les jours de la semaine avec toi puisque tu voulais que ce soit ainsi...

Je crois qu'on ne pourra jamais s'entendre réellement tout ce qu'on va arriver à faire c'est se faire du mal sans la vouloir, peut être, mais du mal quand même. Tout ce qu'on va arriver c'est faire pleurer l'autre sans pouvoir rien arranger parce que RIEN ne peut s'arranger... J'en suis rendue à un point où tout me tombe sur les nerfs,  où je m'énerve encore plus facilement que d'habitude... Par moment, j'ai même plus envie de voir, de te parler...

Je veux plus qu'on se chamaille, je veux plus passer mon temps à pleurer, perdre l'appétit, perdre le sommeil ou encore dormir trop et me faire bouffer pas mes émotions, j'aimerais que tout recommence comme avant mais je sais pertinemment que plus rien ne sera jamais comme avant...

Des fois j'aimerais que ce soit toi qui  me lâche pour pas que j'ai à le faire, pour pas que je prenne cette décision... On arrive de toute façon plus à s'entendre, à se comprendre, on s'engueule tout le temps... Je crois qu'il vaudrait mieux qu'on arrête là, maintenant avant de se détester pour de bon... Peut être qu'un jour j'en viendrais à t'oublier pour me souvenir juste des bons moments qu'on a passé...
De toute façon je sais que toi tu ne lâchera pas... pourquoi tu le ferais après tout, tout parait si normal pour toi... mais pas pour moi... Laisse moi respirer et t'oublier!

Aujourd'hui, j'ai réalisé que tu n'était pas l'homme de ma vie, il y en a un qui à chaque fois que je ne vais pas bien que je parle de suicide est toujours là pour moi alors que toi tu ne m'écoute même pas, lui m'a écouté et aidé à remettre mes idées en place, il m'a expliqué quelle valeur j'aurais du avoir à tes yeux (tout cela je viens de le comprendre)... Lui pense d'abord à moi et pas qu'à lui... Au bout de 16 mois est ce normal que je me sente si malheureuse à tes côtés???
j'ai compris aujourd'hui, je n'ai plus besoin de toi...

"Pleurer dans la rue, hurler qu'il n'est qu'un con, boire de le vodka, rentrer bourrer chez moi, avoir la gueule de bois, et oublier tout ça!!!"


31/12/2007
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres