Tout sur le Quinoa

POURQUOI METTRE LE QUINOA AU MENU?

On le trouve souvent moins lourd que les autres grains.

Il resplendit dans les salades.

Il se prépare en deux temps trois mouvements.

Sa teneur en protéines est particulièrement élevée.

Il est riche en manganèse, en fer et en cuivre.

Contrairement au riz et au blé, le quinoa n'est pas une graminée. Il est plutôt considéré comme une « pseudo-céréale ». Le quinoa gagne à être connu, car il contient une grande quantité de protéines de haute qualité, des acides gras polyinsaturés et de nombreux micronutriments. Grâce à sa composition nutritionnelle, quelque peu différente de celle des autres céréales, et son goût unique, son inclusion au régime alimentaire permet d'apporter de la variété au menu.

Principes actifs et propriétés

Les produits céréaliers sont d'une grande importance pour notre alimentation.

La consommation de grains entiers serait reliée à un risque moindre de maladies cardiovasculaires et de diabète, de certains cancers et d'obésité. Ces effets bénéfiques seraient reliés à la synergie entre les nombreux composés contenus dans les produits céréaliers à grains entiers, tels les fibres, les antioxydants, les vitamines et les minéraux. Comme la majorité de ces composés sont contenus dans le son et le germe, on a avantage à consommer les céréales les moins raffinées possible.

Fibres alimentaires.

Une portion de 125 ml de quinoa contient une quantité de fibres qui se rapproche de celle d'une tranche de pain de blé entier ou de celle de 125 ml de riz brun cuit. Les types de fibres retrouvés dans la farine de quinoa pourraient améliorer la digestibilité et l'absorption de cette « pseudo-céréale » dans le gros intestin.

De façon générale, une alimentation riche en fibres solubles peut aider au traitement des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2 en normalisant les taux sanguins de cholestérol, de glucose et d'insuline. Les fibres insolubles, quant à elles, permettraient de maintenir une fonction intestinale adéquate. Une alimentation riche en fibres serait aussi associée à un plus faible risque de cancer du côlon. Finalement, même si elles ne contiennent pas de calories, un apport élevé en fibres totales apporterait une plus grande sensation de satiété.

Protéines.

Le quinoa contient environ 15 % de protéines et sa composition en acides aminés est mieux balancée que celle de la majorité des autres céréales. Les protéines servent surtout à former, à réparer et à maintenir en bon état les tissus, comme la peau, les muscles et les os. Elles servent aussi à la formation des enzymes digestives ainsi que des hormones. Les protéines du quinoa seraient équivalentes, en ce qui a trait à la qualité, à celles contenues dans le lait en poudre entier. Cependant, ceci ne signifie pas que le quinoa peut remplacer le lait et les produits laitiers dans une alimentation équilibrée. Le quinoa et le lait proviennent de deux groupes alimentaires différents, chacun apportant des nutriments essentiels à l'organisme. Le quinoa est riche en acides aminés essentiels. Dans une étude portant sur la satiété, la consommation de quinoa avant un repas n'a pas produit d'effet plus rassasiant que la consommation d'une quantité semblable de riz, malgré un contenu plus élevé en protéines (ainsi qu'en fibres). Le quinoa, vu son contenu élevé en protéines, pourrait donc potentiellement avoir un effet sur la satiété et donc sur la prise alimentaire comparativement à d'autres céréales.

Nutriments les plus importants

Manganèse. Le quinoa est une excellente source de manganèse pour la femme et une bonne source pour l'homme, leurs besoins étant différents. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

Fer. Le quinoa est une bonne source de fer pour l'homme et une source pour la femme, leurs besoins étant différents. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l'oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d'hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l'influx nerveux).

Cuivre. Le quinoa est une bonne source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l'hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l'organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

Phosphore. Le quinoa est une source de phosphore. Deuxième minéral le plus abondant de l'organisme après le calcium, le phosphore joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus et aide à maintenir à la normale le pH du sang. Finalement, le phosphore est l'un des constituants des membranes cellulaires.

Magnésium. Le quinoa est une source de magnésium. Le magnésium participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire. Il joue aussi un rôle dans le métabolisme de l'énergie et dans la transmission de l'influx nerveux.

Zinc. Le quinoa est une source de zinc. Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies et au développement du foetus. Il interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes. Dans le pancréas, il participe à la synthèse (fabrication), à la mise en réserve et à la libération de l'insuline.

Vitamine B2. Le quinoa est une source de vitamine B2. Tout comme la vitamine B1, elle joue un rôle dans le métabolisme de l'énergie de toutes les cellules. De plus, elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d'hormones et à la formation des globules rouges.

Que vaut une « portion » de quinoa?

Poids/volume Quinoa cru, 20 g (donne environ ½ tasse (125 ml) de quinoa cuit)

Calories 75                                       

Protéines 2,6 g

Glucides 13,8 g                                

Lipides 1,2 g

Fibres alimentaires 1,4 g

 

Le quinoa contre l'anémie

Le quinoa est un aliment riche en fer non hémique (fer des végétaux) (1,85 mg de fer pour 20 g de quinoa). Il s'agit donc d'une bonne façon d'inclure plus de fer dans l'alimentation, spécialement pour les gens souffrant d'anémie. Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d'origine végétale (comme le quinoa) est moins bien absorbé par l'organisme, comparativement au fer contenu dans les aliments d'origine animale. De plus, pour une meilleure absorption du fer non hémique, il est préférable de consommer soit au même repas, soit une heure avant ou après le repas, des aliments contenant de la vitamine C (par exemple des agrumes, des fraises, du cantaloup, des kiwis, du poivron, du chou).

Le quinoa, exempt de gluten

La maladie coeliaque ou intolérence au gluten touche environ 4 personnes sur 1 000. Les gens atteints de cette maladie souffrent d'intolérance permanente au gluten, une protéine qui se retrouve dans le grain de plusieurs céréales. Cette protéine est toxique pour les gens coeliaques et sa consommation peut entraîner des symptômes intestinaux, comme une malabsorption de plusieurs nutriments. Le traitement de cette maladie consiste à exclure totalement le gluten de l'alimentation. Puisque le quinoa n'en contient pas, il serait un aliment intéressant pour les personnes intolérantes au gluten.

Avis aux végétariens
Le quinoa est doté de diverses caractéristiques nutritives à privilégier par les végétariens. Parmi celles-ci se retrouvent le fer, le zinc et la vitamine B2. De plus, le quinoa est riche en protéines végétales (15 %) de haute qualité. Sa teneur en protéines est plus élevée et sa composition en acides aminés est plus équilibrée que celles des autres céréales courantes.

Usages culinaires

Bien choisir

On trouve, dans le commerce, des grains de quinoa, de la farine (crue ou grillée), des flocons ainsi que diverses préparations boulangères. Les pâtes alimentaires à base de quinoa contiennent habituellement d'autres grains, comme le blé et le maïs.

Préparation

Les grains vendus en Amérique du Nord et en Europe sont généralement débarrassés des saponines que contient l'écorce, mais il est important de les rincer tout de même à grande eau afin d'éliminer tout résidu de ces substances, au risque qu'elles donnent un goût amer au plat. Rincer jusqu'à ce que l'eau soit limpide.

Cuisson : deux parties d'eau ou de bouillon pour une partie de quinoa. Cuire environ 20 minutes ou jusqu'à ce que le grain soit translucide et que le germe blanc forme une spirale visible à l'extérieur du grain. On peut faire griller les grains à sec dans une poêle avant la cuisson à l'eau, ce qui fera ressortir leur saveur.

Apprêts culinaires

Le quinoa peut remplacer les autres grains dans pratiquement toutes les recettes, par exemple le boulghour dans la salade de taboulé, la semoule de blé dans le couscous ou le riz dans le risotto. Voici quelques autres suggestions.

L'ajouter aux soupes, par exemple, cette soupe aux champignons : faire dorer des tranches de champignons de Paris et de shiitakes et les réserver. Faire revenir des oignons et du céleri, ajouter du quinoa et cuire deux minutes. Ajouter des dés de pommes de terre et des rondelles de carottes, du bouillon, sel, poivre, thym, et cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres. Ajouter les champignons et garnir de persil.

L'intégrer dans les soufflés, omelettes, quiches.

Tomates farcies : mélanger quinoa cuit, fruits séchés mis à tremper une heure dans l'eau, raisins frais fendus en deux, amandes hachées, vert de ciboule, épices (cardamome, muscade, poivre noir, graines de coriandre moulues, gingembre en poudre). Mettre à refroidir quelques heures, puis farcir les tomates de ce mélange.

Pilaf : faire sauter des oignons, des poivrons rouges, verts et jaunes, du céleri, des carottes et de l'ail; ajouter du quinoa, revenir quelques minutes, puis ajouter de l'eau ou du bouillon. Garnir d'amandes effilées et d'origan.

Farcir une volaille d'un mélange de quinoa cuit, noix rôties à sec, oignon, ail, champignons et céleri revenus dans l'huile d'olive, assaisonnée de sauge, de romarin, de thym et de persil. Pour varier, mettre moitié quinoa, moitié riz sauvage.

Salade de pâtes de quinoa à l'orientale : cuire les pâtes en suivant les instructions et les refroidir sous l'eau. Rôtir à sec des graines de sésame; blanchir des pois mange-tout et les rafraîchir sous l'eau; faire revenir des morceaux de poulet dans l'huile jusqu'à ce qu'ils soient bien cuits. Mélanger tous ces ingrédients avec les pâtes, des amandes effilées, de l'ail et du gingembre hachés, de la ciboule émincée et une vinaigrette à base d'huile d'olive additionnée d'un peu d'huile de sésame, de jus de citron, de sauce soya, de miel et de piment fort.

Burgers de quinoa : lier les grains cuits avec un oeuf et de la mie de pain, ajouter des carottes, de l'oignon, du céleri et de l'ail émincés, former des galettes et cuire à la poêle. Servir avec un coulis de tomate ou de poivron, ou une sauce au yogourt, à l'ail et au persil.

Préparer un chili sans viande avec du quinoa, des haricots rognons, des tomates, de la poudre de chili et des légumes (carottes, oignon, céleri) émincés.

Salade amérindienne : quinoa, grains de maïs sucré, pois verts, tomates, piment jalapeno, coriandre hachée.

Quinoa à l'indienne : faire revenir des échalotes et du gingembre frais dans l'huile d'olive. Ajouter le quinoa ainsi que des épices moulues (cardamome, cumin, Cayenne, coriandre), de l'eau ou du bouillon, et cuire dix ou quinze minutes. Faire griller des pignons à sec dans une poêle et les ajouter, avec des raisins secs, au quinoa cuit.

On peut en faire un pouding sucré, selon le principe du pouding au riz ou au pain.

Conservation

Conserver les grains au frais, au sec et à l'abri de la lumière, et la farine au réfrigérateur ou au congélateur.

 


28/09/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 126 autres membres